mercredi 12 avril 2017

Exclusif. Document : Vicenzo Nesci travaille encore pour Naguis Sawiris, “l’ennemi de l’Algérie”

Grassement payé à la tête de Djezzy avec un salaire qui avoisine les 100 000 dollars par mois, Vicenzo Nesci continue de travailler secrètement pour le sulfureux homme d'affaire égyptien,  Naguis Sawiris, l'homme qui avait tenté d'escroquer l'Algérie et qui a continué jusqu'à 2014/2015 de réclamer à l'Algérie la mirobolante somme de 4,4 milliards de dollars à notre pays dans le cadre d'un arbitrage international auprès du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI), à Washington.

Algérie-Focus s'est procuré en exclusivité des documents prouvant que Vicenzo Nesci  participe à des assemblées générales dans le cadre de tous ses mandats d'administrateur dans différentes entités des nombreuses filiales de VEON, en Egypte, à Malte ou au Luxembourg. Des participations  qu'ignorent les services concernés en Algérie qui s'avèrent incapables de contrôler  ce que l'actuel PDG de Djezzy déclare comme revenus au fisc algérien puisque l'Algérie demeure son pays de résidence comme pour certains de ses autres collègues administrateurs des autres groupes étrangers.

Un document en possession d'Algérie-Focus démontre ainsi que le 19 mars 2017, Vicenzo Nesci a présidé au Caire en Egypte une Assemblée Générale Extraordinaire de Global Télécom Holding (GTH), une entreprise qui offre des services de télécommunications. En sa qualité de représentant les intérêts de la société Weather Capital Special Purpose, immatriculée au Luxembourg et en hollande, il touche par an de généreuses rémunérations de l'ordre de 50.000 USD annuelles par mandat et 1500 USD de jetons de présence à chaque réunion comme le prouve ce document :

Des revenus généreux dont personne ne sait si Vicenzo Nesci les déclare en Algérie ou s'il est légal de les toucher dans d'autres pays alors qu'il réside logiquement dans notre pays. Le mystère demeure entier. Cependant, le plus choquant est à venir puisque nos documents démontrent que Vicenzo Nesci, le PDG de Djezzy, représente encore les intérêts de Naguis Sawiris et veille à les fructifier ! En effet, le 19 mars 2017 au Caire, Vicenzo Nesci a présidé une Assemblée Extraordinaire pour procéder à une diminution du capital de GTH en vendant des actions pour éponger des pertes. Et c'est dans cette transaction de ventes d'actions que nous avons repéré les parts de Naguib Sawiris qui ont été proposées à la vente.

Ce document prouve ainsi que  Naguib Sawiris est encore actionnaire de GTH, une entité elle-même actionnaire de Djezzy :


Lors de cette réunion, Vicenzo et les autres participants ont décidé d'amender les articles 6 et 7 des statuts de GTH mettant en lumière que Naguib Sawiris était encore en mars 2017 un des actionnaires de Djezzy ! Vicenzo Nesci a-t-il informé les autorités algériennes, l'Etat algérien est l'actionnaire majoritaire de Djezzy, au sujet de ces réunions et de ce travail consistant à siéger dans des conseils de sociétés où Sawiris est encore et toujours actionnaire ? Les intérêts de l'Algérie ne sont-ils pas directement menacés par les agissements de Viscenzo Nesci qui continue à pactiser avec un homme d'affaires ayant tenté d'escroquer notre pays ?  Quoi qu'il en soit, ces documents jettent un véritable trouble et les autorités algériennes devraient réclamer rapidement des explications au PDG de Djezzy.

Notons enfin que nos investigations se poursuivent et qu'il n'est pas exclu de tomber sur d'autres révélations sur Vicenzo Nesci et son implication dans ces faits d'une ampleur sans précédent.

 

Cet article Exclusif. Document : Vicenzo Nesci travaille encore pour Naguis Sawiris, "l'ennemi de l'Algérie" est apparu en premier sur Algérie Focus.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





Source : Algérie Focus
Date : April 12, 2017 at 11:37AM

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire