lundi 27 février 2017

Constantine/ Des attentat et des interrogations

L'antique Cirta a été le théâtre d'un attentat suicide déjoué contre un commissariat de police hier. Mais au-delà du caractère spectaculaire de telles opérations, il est légitime de s'interroger sur le timing et sur la symbolique de tels actes.  

L'attentat kamikaze déjoué à Bab El Kantara n'est pas un acte isolé puisqu'une autre attaque armée a visé le commissariat de police de la ville Boudjenana, a rapporté le site internet ALG 24, citant des sources locales.

Bien que ces opérations n'aient pas provoqué de pertes humaines, elles n'en demeurent pas moins des actions terroristes qui ont choqué au plus profond les Constantinois, toujours traumatisés  par l'assassinat d'un policier par trois terroristes en plein centre-ville de Constantine le 28 octobre dernier. Au-delà de leur caractère spectaculaire, l'attentat suicide déjoué à Bab El Kantara et l'attaque armée contre le commissariat de Boudjenana révèlent une volonté de s'affirmer et de marquer sa présence.

Il faut dire que la détermination de l'ANP d'en finir avec le terrorisme islamiste et les nombreuses déclarations émanant du haut commandement de l'armée annonçant l'éradication progressive de ces groupes terroristes à travers des opérations militaires d'envergure irritent au plus haut point les émirs d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) et la poignée d'éléments de Daech dans l'Est du pays. Cherchent-ils à  profiter de la visite du vice-ministre de la Défense et chef d'État major de l'Armée, Ahmed Gaïd Salah, depuis hier, dans la wilaya de Constantine pour lui passer un message lui signifiant qu'ils disposent toujours de leur capacité de nuisance?

M.M.

Cet article Constantine/ Des attentat et des interrogations est apparu en premier sur Algérie Focus.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





Source : Algérie Focus
Date : February 27, 2017 at 10:39AM

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire