samedi 1 avril 2017

Violation des libertés syndicales/ Une réunion du SNATEG empêchée par la police

 

Des membres du Syndicat national autonome des travailleurs de l'électricité et du gaz (SNATEG) ont été interpellés, hier vendredi, alors qu'ils tentaient de se réunir au siège du syndicat à Bab Ezzouar. «Le comportement de la police était agressif et arbitraire», a affirmé le syndicat autonome sur sa page Facebook.        

Plus de 200 personnes ayant fait le déplacement pour assister à une réunion au siège du SNATEG, à Bab Ezzouar, ont été chassées par des «agents de police qui ont outrepassé les règles du métier en insultant et en brutalisant des syndicalistes».

Le SNATEG a indiqué que plusieurs membres de ce syndicat, dont son président Mellal Raouf ont été interpellés par les forces de l'ordre pour être relâchés plus tard. Il a affirmé que la police a interrogé des personnes présentes tout en retirant arbitrairement les permis de ceux qui ont garé leur voiture aux abords du siège du syndicat.

Le syndicat autonome a fait savoir que la réunion a fini par être tenue dans la rue. Il a été décidé, à l'occasion, de renouer avec le mouvement de grève les 11, 12 et 13 avril en cours.

Rappelons que le SNATEG a, dans un communiqué précédent, appelé tous les employés du groupe à organiser une autre action de protestation pour dénoncer un "appareil sécuritaire répressif".

Massi M.

Cet article Violation des libertés syndicales/ Une réunion du SNATEG empêchée par la police est apparu en premier sur Algérie Focus.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





Source : Algérie Focus
Date : April 01, 2017 at 03:59PM

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire