mercredi 22 mars 2017

Hôpitaux publics / Des réductions drastiques des budgets suscitent l’inquiétude   

Le système de financement des hôpitaux publics va être modifié prochainement. Bientôt, les établissements de santé publique recevront des budgets qui correspondront à « leur activité réelle ». Selon le ministère de la Santé, cette nouvelle méthode de financement qui se basera sur un système de tiers payant (assurances – trésor public) n'aura pas d'impact négatif sur la qualité des soins qui demeureront gratuits. Cependant, de nombreux observateurs expriment leurs doutes.  

 

"Le budget des hôpitaux sera calculé à l'avenir selon l'activité et le rendement réel de ces établissements ", a rapporté ce mercredi le quotidien El Bilad, citant le chargé de communication au ministère de la Santé, Slim Belkacem.

 

Selon la même source, les hôpitaux seront financés par les assurances et le trésor public. De ce fait, les usagés se feront soigner «suivant le modèle du système de tiers payant». En clair, c'est les caisses d'assurance qui financeront les soins de leurs assurés alors que les frais engendrés par la prise en charge des  personnes non affiliées seront supportés par le trésor public. «Le nouveau mode de financement vise à rendre plus efficace le système de santé», a affirmé Slim Belkacem, dans la mesure où les dépenses seront rationalisées, ajoute-t-il.

 

Pour rassurer les Algériens, le responsable a également indiqué que ce système n'aura aucun impact négatif sur la qualité des prestations qui demeureront gratuites pour tous. Une affirmation hâtive compte tenu de la situation financière du pays qui risque de finir un jour ou l'autre par imposer des prestations payantes. À suivre de près.

Cet article Hôpitaux publics / Des réductions drastiques des budgets suscitent l'inquiétude    est apparu en premier sur Algérie Focus.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





Source : Algérie Focus
Date : March 22, 2017 at 01:00PM

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire