mardi 21 mars 2017

Un raqui sollicité par les hauts responsables/ Un candidat aux législatives arrêté pour …trafic de drogue

Les législatives du mois de mai prochain tournent apparemment à la farce. Après l'affaire de la député FLN prise en flagrant délit de corruption, et les accusations qui pèsent sur le fils du secrétaire général du même parti, Djamel Ould Abbès, voilà que l'armée algérienne met la main sur un trafiquant de drogue, deuxième de la liste FNA (Front national algérien de Moussa Touati) dans la wilaya de Bechar.

Le mis en cause a été arrêté il y a cinq jours en possession de 25 kilogrammes de kif traité. Après l'avoir interrogé, les services de sécurité ont par la suite appréhendé ses complices : trois trafiquants de drogue notoirement connus qui étaient en possession de pas moins de cinq quintaux de la même drogue, nous apprend à ce sujet le quotidien arabophone El-Khabar. Pourtant, aucun soupçon ne pesait sur ce candidat à la députation. Enseignant à la retraite, il s'est même lancé il y a quelques temps dans l'activité de la "roqia". Selon plusieurs sources concordantes, il était fortement sollicité y compris par de hauts responsables locaux.

C'est ce qui lui a valu cette deuxième place dans la liste du parti FNA qui voulait profiter de sa "notoriété". Malheureusement, il s'avère que celui-ci est impliqué dans ce réseau de trafic de drogue. Il y a quelques jours, les services de la wilaya de Tébessa ont invalidé également le dossier d'un autre candidat en raison de ses activités de contrebandier.

Force est constater que les législatives attirent de plus en plus les trafiquants de tous bords en quête de "nouvelles affaires" ou d'immunité parlementaire. C'est le cas notamment au sein du premier parti du pays, le FLN. Ayant promis, au lendemain de sa cooptation à la tête du FLN au mois d'octobre dernier, de mettre un terme à la "chkara" (l'argent sale), Ould Abbas semble rattrapé par la réalité implacable du terrain.

Des informations avaient fait état, il y a plusieurs jours, de la perquisition du domicile de son fils, au sujet d'une enquête pour corruption relative à des opérations de trafic des listes de candidatures pour les élections législatives. Plusieurs autres partis semblent concernés finalement par ces affaires scabreuses.

 

Elyas Nour  

Cet article Un raqui sollicité par les hauts responsables/ Un candidat aux législatives arrêté pour …trafic de drogue est apparu en premier sur Algérie Focus.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





Source : Algérie Focus
Date : March 21, 2017 at 12:31PM

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire