samedi 4 mars 2017

Justice/ Un juge d’instruction pris en flagrant délit de corruption

Le juge d'instruction près du tribunal de Koléa (2e chambre) a été mis, jeudi, sous mandat de dépôt après avoir été pris en flagrant délit de corruption. C'est le procureur de la République près du tribunal de Hadjout qui a ordonné sa mise en détention.

L'affaire remonte à quelques jours lorsqu'une avocate s'est présentée devant les autorités compétentes pour se plaindre de ce juge d'instruction qui, selon ses dires, rapportés par le quotidien Ennahar, lui aurait demandé une certaine somme d'argent pour lui accorder des «facilités» dans une affaire relative à un client.

Le procureur général du Conseil de la magistrature de Tipaza a aussitôt pris en charge la plainte en collaboration avec le procureur de la République près du tribunal de Koléa où exerce le juge en question. L'avocate a été instruite d'«offrir» la somme de 35 millions de centimes, dont les numéros des billet ont été relevés, au juge d'instruction pour le prendre en flagrant délit.  Après lui avoir remis l'argent, dans son bureau même, le juge d'instruction a été immédiatement arrêté. Il devrait être jugé dans les prochains jours.

Elyas Nour

Cet article Justice/ Un juge d'instruction pris en flagrant délit de corruption est apparu en premier sur Algérie Focus.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





Source : Algérie Focus
Date : March 04, 2017 at 09:40AM

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire