lundi 20 mars 2017

Les autorités voulaient faire voter plus de 400 mille morts/ 700 000 radiations du fichier électoral national

Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des  élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, a déclaré qu'il y a eu «700 000 radiations du fichier électoral national». Sans donner plus de détails sur la nature et l'origine de ces «intrusions» dans les listes des votants, il est clair que ce chiffre pouvait certainement avoir des répercussions sur le résultat final des prochaines législatives, prévues le 4 mai.

C'est «une première dans l'histoire de l'Algérie indépendante», se targue d'affirmer Derbal, comme pour dire que l'administration est en train de tout faire pour que le prochain rendez-vous électoral soit transparent. Les propos de Derbal vont dans le sens des indications données la semaine passée par le secrétaire général du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales, El Hocine Mazouz, qui a déclaré, au micro de la chaîne 1 de la radio nationale, qu'il y avait dans le fichier électoral national «plus de 287 000 électeurs qui ont été doublement inscrits et 436 000 électeurs sont des personnes décédées».

En tout état de cause, les autorités veulent donner des «gages» de bonne volonté pour ce qui est de la transparence des prochaines élections législatives. Il est vrai que 700 000 «faux inscrits» pèsent dans la balance. Lors des législatives de 2012, le RND, deuxième partie en terme de nombre de sièges conquis, avait comptabilisé 524 027,  un nombre inférieur à celui des inscrits radiés cette année.

 

Elyas Nour

Cet article Les autorités voulaient faire voter plus de 400 mille morts/ 700 000 radiations du fichier électoral national est apparu en premier sur Algérie Focus.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





Source : Algérie Focus
Date : March 20, 2017 at 09:12AM

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire