jeudi 2 mars 2017

Tramway d’Alger/ Le “resquillage” engendre 24 milliards de centimes de pertes par an

Les Algérois, qui prennent le tramway sans payer leur place, sont fort nombreux. Le manque à gagner du à ce comportement est énorme. Selon Ali Leulmi, directeur d'exploitation de l'entreprise du métro d'Alger (EMA), son entreprise perd annuellement pas moins de 240 millions de dinars (24 milliards de centimes), ce qui représente, d'après lui, 40% du montant des recettes.

"Actuellement, 120 agents de contrôle sont déployés sur la ligne du tramway Ruisseau-Dergana (23 kms). Ils travaillent selon le système de relève par équipes, mais la fraude persiste toujours. Des usagers de toutes catégories se donnent le droit d'emprunter le tramway sans payer leurs tickets", a-t-il déclaré.

Ce phénomène, qui persiste depuis le lancement de ce moyen de transport en 2011, pose un sérieux problème pour l'entreprise. Pour y mettre un terme, l'EMA songe à installer des clôtures au niveau des différentes stations, à commencer par celles qui drainent une affluence importante.

Pour les tramways d'Oran et de Constantine, le resquillage ne pèse pas trop sur leurs recettes avec de taux de 6% pour Oran et 3% pour Constantine, affirme le même responsable.

Par ailleurs, Ali Leulmi s'est également exprimé sur les accidents provoqués par les automobilistes qui ne respectent pas les feux de signalisation. Ils sont en baisse par rapport aux premières années. Le nombre d'accidents au niveau du tramway d'Alger est passé de six par semaine en 2011, à deux depuis 2015. Des incidents qui apportent également leur lot de perte pour cette entreprise.

Elyas Nour

 

Cet article Tramway d'Alger/ Le "resquillage" engendre 24 milliards de centimes de pertes par an est apparu en premier sur Algérie Focus.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





Source : Algérie Focus
Date : March 02, 2017 at 09:10AM

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire