mercredi 15 mars 2017

Transferts illicites de devises/ Les Douanes déclarent des broutilles

Le montant des transferts illicites de devises, durant l'année 2016, atteint les 9,97 milliards  de dinars, soit quelques 90 millions de dollars. Selon le directeur des relations publiques et de l'information à la Direction générale des douanes (DGA), Djamel Brika, le plus gros de ces infractions de change est relatif au commerce extérieur, généralement sous forme de surfacturation.

Les infractions qui ne sont pas en relation avec le commerce extérieur, celles commises par des personnes voyageant à l'extérieur et détenant des sommes en devises dépassant les montants autorisés par la loi, ne représentent que 980 millions de dinars. Ces chiffres sont en baisse par rapport à ceux de l'année d'avant (2015) durant laquelle le montant des infractions s'était élevé à près de 210 millions de dollars, indique-t-on de même source.

Expliquant cette baisse, M. Brika indique que cela est lié aux nouvelles méthodes adoptées par les Douanes algériennes. Il cite, à titre d'exemple, «les données fournies par l'agence d'information Thomson Reuters  pour prendre connaissance des cours des matières premières (alimentaires, industrielles…)».  Les spécialistes expliquent ce phénomène par le fait que la différence est énorme entre les valeurs officielle et «parallèle» des devises.

Ces chiffres sont-ils par contre représentatifs de l'ampleur du problème ? Certainement pas. Ces 90 millions de dollars ne représentent que les sommes sur lesquelles ont mis la main les Douanes, en somme des broutilles.

Elyas Nour

Cet article Transferts illicites de devises/ Les Douanes déclarent des broutilles est apparu en premier sur Algérie Focus.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





Source : Algérie Focus
Date : March 15, 2017 at 09:17AM

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire