mercredi 15 mars 2017

Ministère de Bouchouareb/ Où sont passés les 400 millions d’euros consacrés à la mise à niveau des PME ?

La mise à niveau des PME Algériennes, voici un refrain longtemps fredonné par le gouvernement algérien. Ce slogan n'a, selon toute vraisemblance, jamais été concrétisé. Pire, des relents de scandale planent sur la gestion des immenses budgets alloués à cet effet.

Prés d'une cinquantaine de bureaux d'études sont en train de se rassembler dans un collectif pour dénoncer la gestion bureaucratique et chaotique de l'Agence nationale de développement de la PME (ANDPME) ainsi que les anomalies constatées dans la gestion financière de cette institution. Créée le 03 mai 2005, l'ANDPME est l'instrument de l'Etat en matière de mise en œuvre de la politique nationale de développement des PME.

Or, sur le terrain, les bureaux d'études impliqués dans l'accompagnement des PME dans leur processus de mise à niveau ont constaté de nombreuses irrégularités. Aujourd'hui encore, un grand nombre de ces bureaux d'études n'ont touché aucun sou des marchés conclus avec l'agence en question. "Nous sommes en train de mourir car l'ANDPME refuse de nous payer alors que nous avons effectué de nombreuses missions au profit des PME prises en charge par le programme de l'ANDPME. Nos factures s'élèvent à au moins 40 millions de DA. Nous avons adressé des courriers au ministre de l'Industrie ainsi qu'à plusieurs de ses cadres. Aucune réponse ne nous  a été fournie", s'indigne Gérard Lambert, manager de SOCIADune société de conseil, d'expertise et d'assistance aux entreprises.

Notre interlocuteur tire la sonnette d'alarme et crie au scandale. "Des dizaines et des dizaines de bureaux d'études sont dans notre situation. Nous avons conclu des marchés qui varient entre 1,2 et 2,5 millions de DA avec l'ANDPME. Selon nos informations, environ 500 millions DA n'ont pas été honorés par l'ANDPME plombée par la bureaucratie et une gestion douteuse", explique ce manager dont les consultants ont accompagné de nombreuses PME dans leur programme de modernisation.

Selon Gérard Lambert, au moins 400 bureaux d'études ont travaillé avec l'ANDPME ces dernières années. Toutefois, un nombre important d'entre eux ont fait faillite parce qu'ils n'ont jamais été payés par cette institution placée sous la tutelle du ministère de l'Industrie, dirigé par Abdesslam Bouchouareb.

"Pourtant, l'ANDPME gère le fonds national de mise à niveau doté de l'équivalent de 40 milliards de DA, à savoir près de 400 millions d'euros. "Où est passé tout cet argent ?", s'interroge Gérard Lambert. Ce dernier n'est pas le seul à s'interroger sur le devenir de ce fonds institué en 2010. Selon nos informations, une enquête est en cours pour déterminer leur utilisation. Comment atteindre un tel objectif de mise à niveau de 20 000 PME alors que l'ANDPME étouffe financièrement les bureaux d'études chargés de réaliser ce programme ?

De nombreux acteurs du secteur cherchent désespérément une réponse à cette question. En attendant, les bureaux d'études "arnaqués" par l'ANDPME vont se rassembler pour une conférence de presse conjointe, dimanche prochain, à Alger. Ils n'écartent pas le recours à la justice pour faire valoir leur droit. Quand au département d'Abdesslam Bouchouareb, aucun de ses responsables ne veut nous expliquer ce qu'il est advenu de ces 40 milliards de DA….

Cet article Ministère de Bouchouareb/ Où sont passés les 400 millions d'euros consacrés à la mise à niveau des PME ? est apparu en premier sur Algérie Focus.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





Source : Algérie Focus
Date : March 15, 2017 at 12:12PM

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire